AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chaleur d'un café des rues. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyson Wickford

avatar

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 26
*EMPLOI* : Etudiante &. Musicienne *
*LIBRE POUR RP* : Oui ^^

UN PEU PLUS SUR LE PERSO
*My Home*: Studio A01
*Boite à secrets*:

MessageSujet: La chaleur d'un café des rues. [Libre]   Dim 30 Nov - 23:31

Le bruit d’une canette vide rebondissant sur le sol et s’entrechoquant avec des cailloux retentit dans une rue. Alyson venait de donner un coup de pied dedans, la malheureuse canette se trouvant sur le passage d’une adolescente perdue dans ses pensées. Le bruit la ramena néanmoins dans la réalité. Frissonnant – faut dire qu’elle n’avait qu’une veste en cuir sur un tee-shirt -, elle accéléra le pas. Etant donné que cela faisait plus de deux ans qu’elle vivait ici, elle connaissait bien une bonne partie des rues et pu éviter sans problème celles qu’il valait mieux ne pas traverser. Elle prit soin aussi d’éviter un maximum de groupes, la nuit ayant déjà commencé à s’installer, les rues devenaient plus dangereuses et les gangs étaient de sortie. La brunette n’était pas très prudente non plus, se balader seule le soir n’était pas sans crainte. Mais elle savait bien ce qu’elle faisait, elle était habituée. Alyson déboucha dans une nouvelle rue et percuta de plein fouet un jeune homme. Celui-ci l’interpella aussitôt alors qu’elle n’avait pas fait le moindre mouvement.

- Hey ma mignonne, tu tombes bien.

Mince, sa chance risquait de tourner. Cependant, elle ne se démonta pas et lui répliqua avec froideur une bonne phrase pour le remettre en place. Puis elle reprit sa route, un sourire au coin des lèvres, en laissant derrière lui un jeune homme stoïque de s’être fait envoyer bouler par plus jeune et fragile que lui. Encore un qui l’avait jugé trop vite. Alyson arriva ensuite devant un café, elle se pressa d’ouvrir la porte et d’entrer à l’intérieur. La chaleur qui y régnait l’envahit aussitôt. Certes il ne faisait pas extrêmement chaud, les chauffages – s’il y en avaient - ayant toujours des soucis, mais c’était beaucoup mieux que dehors. Elle passa devant le comptoir et commanda un café avant de rejoindre une table. Elle s’assit à une table seule, au fond de la salle, restant en retrait des autres personnes. Quand on lui eut servit sa boisson chaude, et après qu’elle se soit une nouvelle fois ruinée – l’argent ne lui remplissant pas les poches -, elle sortit son vieux Ipod. Elle l’alluma et une musique qu’elle appréciait bien envahit sa tête.

« Cause If one day you wake up and find your missing me
and your heart starts to wonder where on this earth I could be »


Alyson ferma les yeux et laissa la musique envahir tout son être, suivant le rythme en balançant doucement la tête.

« Thinkin maybe you'll come back here to the place that we'd meet
And you'll see me waiting for you on our corner of the street »


Elle rouvrit les yeux et balaya la salle du regard, il y avait pas mal de monde mais tous restaient au comptoir ou à d’autres tables plus loin, mais peu se trouvait au fond de la salle comme elle.

« So I'm not moving, I'm not moving ... »

Son regard se fixa sur sa tasse de café, celle-ci entre ses mains posées sur la table. Son regard était cependant dans le vague, elle ne regardait pas sa boisson chaude en particulier. Ses pensées se tournaient vers son entourage, ses amis. Ashley et Matthieu, ainsi que Jasper, lui manquaient. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eu, ou très peu, de nouvelles d’eux. Elle savait très bien que Jasper n’aimait pas s’approcher d’ici, elle comprenait donc parfaitement qu’il ne donne pas souvent de ses nouvelles. Matthieu devait sans doutes arpenter tous les bars, à moins qu’il n’ait eu quelques soucis avec des gangs. Mais c’était la routine, Alyson ne s’en inquiéta pas si c’était le cas, elle savait très bien que son meilleur ami se sortait toujours des situations problématiques. Et puis il y avait Ashley qui devait sûrement avoir des problèmes elle aussi. Elle tentait toujours de sortir de l’enfer de la drogue et de fuir sa bande mais n’y arrivait jamais ou renoncer. Alyson se retrouver à nouveau perdue dans ses pensées, la musique de son Ipod en arrière fond, et n’entendit donc pas les pas qui se rapprochaient de sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chaleur d'un café des rues. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture d'un café à Mons
» [Présentation] Café O'Lait.
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» Salut les buveurs de café bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
| DANFORD™ | :: BIENVENUE A DANFORD :: DANFORD STREET :: CAFES & BRUNCH-
Sauter vers: